mercredi 9 novembre 2011

Pourquoi faut -il définir une stratégie sur les médias sociaux ?

0 commentaires

Beaucoup d’entreprises se sont lancées sur les médias sociaux sans stratégie.



Pour la majorité d’entre elles, le saut sur les médias sociaux a été impulsé par le responsable marketing ou le responsable de l’entreprise, stressé de voir que les concurrents avaient une page Facebook ou un compte Twitter, et qu’il « fallait faire une fan page pour générer des leads » ou tout simplement parce que « c’est comme ça maintenant ».


Mais malheureusement, pour beaucoup d’entre elles, les résultats ne sont pas au rendez-vous :


  • Pas assez de fans, pas de leads en plus
  • Trop d’argent dépensé pour la fan page
  • Difficulté de gérer le flux de questions sur le mur
  • Mauvaise organisation interne entrainant des critiques des fans
  • Ou tout simplement ….rien



Pourquoi les résultats sur les réseaux sociaux ne sont pas au rdv ?


Car l’entreprise n’a pas posé dès le départ les bonnes questions. L’entreprise a raisonné « à l’ancienne » et a considéré les médias sociaux comme un canal de communication classique, sans tenir compte de certaines obligations. « Nos concurrents font des pubs dans tel magazine spécialisé ? faisons le aussi pour augmenter notre visibilité »

La différence majeure entre les médias traditionnels et les médias sociaux est l’engagement et l’échange.


Comment l’entreprise aurait-elle dû procéder sur les médias sociaux ?


Se préparer, réfléchir, anticiper, s’organiser, et suivre une méthode rationnelle :

  • analyser l’écosystème
  • définir la cible
  • définir les objectifs de la stratégie
  • définir les programmes, prévoir les ressources
  • fixer les indicateurs

Rien de bien sorcier lorsque l’on considère l’engagement de l’entreprise sur les médias sociaux comme stratégique. Les médias sociaux sont au cœur de la relation client… et les clients sont stratégiques pour l’entreprise.


La Medias Sociaux Academy vous aide à définir les étapes et à voir plus loin que vos concurrents. Par sa formation de stratégiste médias sociaux, l’Academy propose aux consultants marketing, consultants communication et responsables marketing des méthodes et concepts permettant de définir la stratégie la mieux adaptée aux clients, et à l’entreprise.

Les prochaines sessions sont prévues sur Toulouse, Aix en Provence en janvier 2012, mais aussi en ligne par webinaire si vous ne pouvez vous déplacer ou libérer 2 jours pour la formation.

mardi 1 novembre 2011

Nouvelles sessions de formation medias sociaux

0 commentaires
La Medias Sociaux Academy au sein de laquelle j'anime des formations de strategiste médias sociaux, a mis à jour son programme 2012 pour développer davantage les notions suivantes :
- la gestion d'influence
- l'organisation interne et externe dans la mise en oeuvre de la stratégie

Les formations présentielles seront faites sur Toulouse, Marseille et Aix. Les formations en ligne de stratégiste médias sociaux sont toujours maintenues, et une nouvelle session est prévue aux horaires du Canada afin d'accueillir nos amis du Québec.


mardi 18 octobre 2011

Panorama des médias sociaux pour l'entreprise

0 commentaires
Il est souvent difficile pour une entreprise de faire la part des choses entre les nombreuses plateformes. J’entends régulièrement de la part de consultants ou responsables d’entreprise ces questions récurrentes : quel réseau pour mon entreprise ? est ce que Facebook est adapté pour le BtB ? Viadeo, c’est bien pour échanger avec les clients ? etc.
Il est primordial de s’engager là où sont les clients. Et il est indispensable de faire le point sur son écosystème, de définir une stratégie alignée à la stratégie globale, de réfléchir à l’organisation interne avant de lancer l’entreprise dans une telle aventure.
Néanmoins, cette grille utilisée comme repère d’usage des médias sociaux, peut s’avérer utile pour débroussailler le paysage. Elle est éditée par la Médias Sociaux Academy




mercredi 8 juin 2011

Démonstration live gratuite d'Ecairn Sindup et Corporama

0 commentaires
Voir et comprendre des outils de veille et de monitoring de ses propres yeux.

Converser avec les prestataires, leur poser des questions en direct, c'est facile, gratuit et organisé par la Medias Sociaux Academy le 22 Juin de 12.00 à 14.00

Ecairn, Corporama et Sindup viendront présenter leur outil de veille et e-reputation.
N'hésitez pas, rejoignez nous, c'est gratuit et instructif !

INSCRIPTION


-

lundi 6 juin 2011

Retour d'experience sur les Social Ad de Viadeo

2 commentaires
Récemment, Viadeo a lancé sa plateforme de publicité en ligne, quelques mois après Linkedin.
J'ai donc voulu testé cette nouvelle application, qui est encore en version beta.

Quelques mots sur le fonctionnement de Social Ad :

- on définit une campagne : le titre de ce qu'on veut voir apparaitre, avec description rapide et logo
- on peut choisir de cibler l'audience par métier ou secteur d'activité
- on est content, et on clique sur GO
- la campagne est affichée à 500 membres viadeo (ciblés ou non)
- cela coute 49€ + 24 € si on cible l'audience

Le principe viral est le suivant : chaque clic rapporte 50 impressions pour le jour suivant. Donc plus l'annonce est cliquée, et plus elle sera visible. Viadeo, résume cela avec ce graphique très attractif :




Mon expérience sur le "Social Ad" Viadeo (mon propre cas qui ne doit pas être le seul)

J'ai donc créé ma campagne basée sur les formations en médias sociaux que je propose. J'ai choisi pour démarrer un investissement limité 49€ + 24€ de ciblage, la cible étant les responsables marketing en France.

- 1er jour :
500 impressions (normal, je les ai acheté 49€ !!)
5 clics ! Yes me dis-je ! 250 impressions gagnés ! ca va cartonner !

- 2eme jour :
ben... 250 impressions
mais pas de clic ce coup-ci

- 3ème jour
ben... plus rien, plus d'impression et donc plus de clic et ma campagne s'arrête tout simplement là. Fini !




Conclusion

Cout : 73 euros
Impressions : 750
Clics : 5
CPC : aie aie aie .... 14.6 €

Mon annonce est peut être à optimiser, je n'en doute pas, mais je pense qu'il y a des marges d'amélioration sur le concept. Un indice : il faut maintenir les 500 tous les jours, et le bonus de 50 par clic vient s'ajouter. Là ça marchera, et les entreprises utiliseront davantage cet outil, qui pour le moment est une perte d'argent.

vendredi 27 mai 2011

L'utilisation de Facebook par Ikea

0 commentaires
Pour ceux qui ont loupé la campagne Facebook qu'a lancé Ikea en 2009, ci joint une courte video qui résume en moins de 2 min leur campagne.
Comment s'appuyer sur des clients pour faire une promotion virale de ses produits ?
Réponse dans la vidéo !

jeudi 26 mai 2011

Calendrier des formations de la Medias Sociaux Academy

0 commentaires

Les nouvelles dates de la formation de Stratégiste Médias Sociaux ont été validées. 21 nouvelles dates pour 2011 et 2012, comptabilisant près de 420h de formation ! L’academy va centrer ses formations présentielles sur Toulouse, Marseille, Aix en Provence, Lyon et Paris. La formation en ligne est planifiée sur 3 dates.

Plus d’excuse possible pour ne pas mettre en place une stratégie de médias sociaux pertinente et adaptée à votre entreprise et vos clients !


Marseille : 8/9 septembre 2011, 9/10 février 2012, 7/8 juin 2012 et 11/12 octobre 2012

Aix en Provence : 6/7 ocotbre 2011, 12/13 janvier 2012, 14/15 mai 2012, 10/11 sept 2012

Lyon : 15/16 septembre 2011, 10/11 mai 2012, 13/14 sept 2012

Toulouse : 13/14 octobre 2011, 5/6 janvier 2012, 3/4 mai 2012, 6/7 septembre 2012

Paris : 2/3 février 2012, 31/5 et 1er juin 2012, 4/5 octobre 2012

Sessions en ligne : 15 novembre 2012, 13 mars 2012, 13 novembre 2012

mercredi 18 mai 2011

L'impact DSK sur les médias sociaux

0 commentaires
Les derniers évènements liés à DSK m'ont, comme beaucoup de personnes en France, sidéré. J'ai été énormément surpris, et bloqué entre incompréhension, stupéfaction, déception et tristesse.
Ce qui m'intéresse aujourd'hui est de voir comment cette période a été vécue sur les médias et réseaux sociaux. En aucune manière je ne porterai de jugement sur ce sujet qui est toujours pour le momnt dans l'attente de faits et d'explications des 2 parties.

J'ai donc analysé d'un peu plus près le "buzz" de DSK sur les différentes plateformes du web, et quelques éléments intéressants sont présentés dans ce post. L'étude porte du 1er mai au 18 mai 2011.

- 32 000 posts ont été faits sur les blogs dans le monde
- 80 000 articles d'actualités ont été réalisés
- 120 000 tweets et pres de 29 000 posts dans les forums


La publication quotidienne de sujets liés à DSK a été multipliée jusqu'à 250 fois :
- d'une moyenne de 120 articles de blogs par jour, on est passé à 10 000 articles !
- d'une moyenne de 110 articles d'actualité par jour, on est passé à près de 30 000 articles !





Les articles de blogs ont été postés principalement en Europe et aux US, mais la présence est sur presque tous les pays




D'un point de vue démographique, une énorme majorité d'hommes ont publié.




Les mots clés sont évidemment sans appel....
Sarkozy a d'ailleurs été cité de nombreuses fois en lien avec DSK, surement lié au fait de "qui profite de cette situation ?"



moi qui voyais DSK triompher en 2012...

vendredi 13 mai 2011

Les ressources internes restent l’élément indispensable à la reussite d’une stratégie médias sociaux

0 commentaires

Je publie régulièrement des posts sur l’importance de définir une stratégie adaptée aux besoins de l’’écosystème de l’entreprise, pour faire de sa stratégie de médias sociaux une réussite. D’ailleurs je reviendrai d’ici peu avec un exemple PME réussi sur les médias sociaux, très concret et imagé.


Mais j’aimerais insister aujourd’hui sur l’importance des ressources internes à la conduite de la stratégie de médias sociaux. Car il est très important que les entreprises soient conscientes que la réussite passera avant tout par la qualité et l’engagement des personnes de l’entreprise allouées aux médias sociaux. On peut définir la meilleure stratégie, développer les meilleures plateformes communautaires, mais si les ressources ne sont pas en face, la stratégie peut devenir un réel échec.


Donc comment s’organiser ?

Je pars du principe que l’entreprise a réalisé l’analyse de son écosystème, et a défini une stratégie cohérente apportant des bénéfices aux clients. Ceci étant dit, l’entreprise doit s’organiser.


+ Tout d’abord, une personne doit être en charge de la stratégie. Elle doit être capable de coordonner les ressources internes et externes travaillant sur le projet. C’est elle qui aura le lead et qui servira de référence en interne sur les médias sociaux. Je ne parle pas du community manager, mais plutôt d’un stratégiste médias sociaux. Cette personne doit d’ailleurs faire sponsoriser le projet par son n+1 ou n+2 afin d’avoir le support nécessaire à la bonne réalisation du management indirect qu’elle devra exercer en interne. C’est cette personne également qui a la charge de reporter les résultats, d’encourager ceux qui conversent en interne sur les médias sociaux. C’est encore elle qui définit les process d’escalade et qui aide les autres intervenants (appelons les community managers pour être fous !) lors de bad buzz ou de questions spécifiques.


+ Ensuite, en fonction des espaces sur lesquels l’entreprise va s’investir (forum externe, forum utilisateur, communauté, facebook, twitter etc.) pour traiter de sujets définis dans la stratégie (évolution des produits, e-reputation, hotline etc.), 4 à 5 personnes pour une PME de moins de 100 employés vont porter la stratégie et s’engager sur ces espaces. Évidemment, ces personnes ne sont pas allouées à plein temps sur ces tâches, 1 heure par jour peut amplement suffire. Ces personnes doivent être formées au community management, comprendre les règles d’usage mais surtout être motivées pour intervenir et être à l’aise dans la communication. Arrêtons de mettre des stagiaires sur ces tâches, car il est évident qu’une personne expérimentée, connaissant bien l’entreprise sera la mieux placée pour converser avec les clients ou prospects.


+ L’entreprise doit aussi faire appel à des clients ambassadeurs pour l’aider à converser sur les médias sociaux et à porter la stratégie. Un exemple que je donne souvent est l’expert passionné qui sera très valorisé de participer à un projet médias sociaux basé par exemple sur l’évolution de produits. Il ne sera jamais contre. Ce n’est pas une ressource interne, mais externe. Le cas des clients utilisateurs sur les forums illustre également ce point.


+ Pour finir j’insiste sur le fait qu’il ne faut pas 1 seul community manager dans l’entreprise. Car s’il est seul à s’engager, cela est complètement inutile et vaut mieux tout arrêter : l’engagement de l’entreprise n’est qu’une façade inefficace, le reste de l’entreprise travaillant toujours comme avant. La répartition des tâches est donc importante pour donner davantage de pouvoir d’engagement à plusieurs employés représentant plusieurs départements. D’ailleurs, d’un point de vue pratique, une seule personne ne pourra pas gérer 7/7 j les conversations ou questions.

vendredi 25 mars 2011

Création de Social Business Consulting Group

0 commentaires
Je suis très heureux de faire partie de cette aventure : l'entité Social Business Consulting Group (Sobizco) a été créée mi Mars 2011 par 17 consultants seniors issus de 3 continents. Et je fais partie de ces consultants fondateurs !
Tous certifiés social media strategistes, les fondateurs proviennent d'entreprises telles que HP, Dell, Rockwell, Symantec, GE, Southwest Airlines ou encore Western Union.

Donc des expériences variées, multiculturelles mises à disposition de cette nouvelle entité unique en son genre.

Sobizco propose à ses clients un audit de l'écosystème web social, le développement d'une stratégie, l'organisation de l'engagement sur les médias sociaux, des solutions d'implémentation et des services associés pour exécuter la stratégie.

Sa présence sur plusieurs pays et continents, ses méthodes rationnelles ayant fait leur preuve, sont des atouts indispensables pour développer un avantage concurrentiel exceptionnels à l'aide des médias sociaux.

La cible de Sobizco ?
Les groupes, multinationales et grandes entreprises désirant construire une meilleure expérience client, réduire les coûts de développement de produits, minimiser les risques de lancement de produits, réduire les coûts de support...

Longue vie à Sobizco !

samedi 12 mars 2011

L'utilisation des médias et réseaux sociaux dans une TPE

0 commentaires
J'aimerais partager un cas intéressant d'utilisation des médias sociaux pour une petite entreprise , cas que j'ai pu lire sur le blog de Link Humans.

L'exemple vient encore une fois des Etats-Unis, mais le type d'entreprise est intéressant : un salon de coiffure. Comment un business de ce type peut exploiter les médias sociaux pour s'engager davantage avec ses clients ou prospects ? De nombreuses idées peuvent émerger, et le côté passionnel de la coiffure et de la mode sont clairement des éléments facilitateurs.

Le cas en question est donc un salon de coiffure de la ville de Seattle, qui s'appelle Emerson Salon.
Cette nouvelle entreprise a intégré dès le départ les différentes plateformes médias sociaux et en a fait en réalité le centre de ses activités marketing.
En terme d'outils, ils utilisent Facebook, Twitter, un blog, Yelp, les flux RSS.

Leur site met clairement en avant leur différents espaces sociaux, ainsi que la possibilité de réserver en ligne.
En terme d'objectifs stratégiques , il semblerait que cette entreprise ait choisi des objectifs de ce type :

- faciliter la réservation en mettant en place une réservation en ligne
- centrer ses forces sur une cible plutot jeune et 'fashion'
- permettre à cette cible de rentre en contact avec le salon avec LEURS moyens de communications
- etre ouvert au dialogue et permettre des échanges, avis, critiques avec leur clientèle
- etre abordable facilement, rapidement
- partager du contenu fashion, mode à destination de son public

La page d'accueil vaut le coup, et je vous laisse découvrir les autres plateformes (facebook, twitter, blog...) en allant directement sur leur site.




Selon l'article en question, 75% des clients proviennent d'internet, % relativement élevé pour un salon de coiffure qui emploie une dizaine d'employés. En 2 ans, leur CA a été multiplié par 4. Non négligeable.

Certes, ce salon n'est pas en France, dans une ville provinciale. Mais cette cible existe aussi en France (jeune citadins branchés) .... cela peut donner des idées aux propriétaires de salons de coiffure, plutot modes, voulant affirmer une différence avec ses concurrents.

mardi 8 mars 2011

L'academy médias sociaux à la Cantine de Toulouse

0 commentaires
Si vous vous intéressez à la médias sociaux academy et aux formations qu'elle propose aux responsables d'entreprise, marketing managers ou consultants marketing, visionnez cette vidéo !
Le co-fondateur François Hesliere a répondu à une interview organisée par la mêlée numérique, acteur incontournable des TIC de Toulouse, et dans un cadre plutôt sympa, celui de la cantine.



ITV François HESLIERE
envoyé par lamelee. - L'info video en direct.

jeudi 17 février 2011

Chiffres Médias Sociaux

0 commentaires
Allez... un peu de vertige dans ce monde de brutes !
Mais où sont donc stockés tous ces contenus !! ?

dimanche 6 février 2011

Quoi faire sur les médias sociaux lorsqu’on est restaurateur ?

0 commentaires
Dans la restauration ou non, chaque entreprise doit avoir sa propre stratégie et manière de faire sur les médias sociaux. Cette stratégie dépendra de nombreux éléments de l’écosystème de l’entreprise : l’avis des clients, la perception de la marque, les espaces sur lesquels les clients discutent etc.

Dans le cas d’un restaurant qui veut se lancer sur les médias sociaux, on n’y échappe pas. Il faut tout d’abord faire le point sur les conversations, comprendre ce qui se dit sur le restaurant, ce qui va et ne va pas, voir ce que font les concurrents de la même rue etc.

Ceci étant fait, la direction stratégique prend forme et les priorités seront propres à chacun.

Néanmoins, il existe selon moi des actions de partage et d’échange communes à tous les restaurants qui veulent jouer le jeu des médias sociaux :

- 1 -faire participer les clients à l’évolution des menus

- 2 -rendre le restaurant plus humain en montrant son vrai visage : les photos du cuistot, des serveurs etc

- 3 - permettre aux clients du resto fans de celui-ci d’avoir des promos exclusives rien que pour eux (bouteille offerte, repas à 50%...)

- 4 - mettre en avant certains clients

- 5 - demander l’avis des clients sur des sujets spécifiques liés au restaurant et faire évoluer celui-ci en conséquence

Il n’y a pas besoin de développement particulier. Au-delà des priorités propres au restaurant comme expliqué au début de ce post, des animations faciles, pas chères peuvent être mis en place pour permettre de donner un visage plus humain et fidéliser davantage les client.

vendredi 28 janvier 2011

Les curateurs : le sujet de l’année 2011 – info ou intox ?

2 commentaires
Les plateformes de curation sont de plus en plus discutées sur le web. De nombreux articles ont été écrits par les « influenceurs » du web 2.0. Il est souvent mis en avant l’innovation de ces plateformes qui s’avèrent très utiles pour faire le tri dans la masse d’information du web et proposer ainsi des contenus pertinents.

L’idée peut paraitre bonne, mais il y a quelque chose qui cloche à mon goût : cela génère davantage de contenu sur le web, qui plus est, existe déjà. La notion de curation est tout simplement une sélection de contenu qui s’avère pertinent pour le curateur, qui ensuite sera mise à disposition de - non pas des curatés (!) - mais de personnes désireuses de suivre ces contenus.

Dans les faits, que se passe t il ? Le curateur fait sa sélection pertinente et le communique. Donc il y a bien duplication de contenu, mieux organisé et ciblé certes, mais la duplication est bien là.

Prenons l’exemple de paper.li. Belle innovation je l’admets. J’ai moi-même créé 2 papers : mon daily et un thème bien spécifique. Sans rien faire de particulier, je twitte 2 fois par jour mes papers, qui sont censés être un condensé pertinent de mes followings ou du sujet que j’ai retenu.

Résultats ? qui les lit ? peu de monde j’en suis sûr. Certains sont surpris de voir apparaitre leur nom et me demandent pourquoi je les cite.

Est-ce que je les lis ? non…

Est-ce que je lis les papers.li de personnes que je suis sur twitter ? non plus… cela a dû m’arriver 2 fois.

Donc, dans ce cas précis, et je pense foncièrement ne pas être le seul dans cette situation, je crée du contenu pertinent à valeur non ajoutée, et je rajoute une couche à la masse d’information et aux nombreux tweets que reçoivent mes followers.

Imaginons maintenant que l’on soit tous curateurs du sujet qui nous importe… la masse d’information va significativement augmenter.

Quel curateur sur un même sujet sera le plus pertinent ?.... C’est un peu une histoire sans fin.

Et vous, qu’en pensez vous ?

dimanche 23 janvier 2011

La gestion de patrimoine et les médias sociaux

0 commentaires

Dans la continuité du post que j'ai écrit il y a quelques jours concernant mon coup de gueule sur l'impact du SEO dans les médias sociaux, j'aimerais illustrer cette discussion avec un cas concret : celui de la gestion de patrimoine.

Certes, certains sujets sont très très encombrés sur le web. Si je devais en citer 3, ce serait l'argent, les jeux en ligne style poker, et tout ce qui tourne autour du sexe.

Je travaille actuellement pour un client spécialisé dans la gestion de patrimoine. Avant de définir sa stratégie sur les médias sociaux, nous faisons d'abord le point sur son écosystème : où sont les clients et prospects, que disent ils ? quelles sont leurs préoccupations et discussions majeures etc...
A l'issue de cette analyse, j'ai identifié environ 150 sources de bloggers pertinents qui proposent :
- des conseils sur des investissements
- des partages d'expérience et d'expertise
- des articles sur l'actualité fiscale, patrimoniale et financière

Evidemment, de nombreux forums existent également permettant à l'investisseur non initié de poser des questions et avoir des avis sur les choix qu'il propose. Et certains sont très lus avec une activité très forte.

Jusque là, tout va bien. Mais il y a un fouillis de blogs, faux blogs, blogs automatisés consternant ! Il existe même des faux forums, avec de nombreuses questions posées par l'administrateur et répondues par .... l'administrateur. J'ai recensé plus de 250 blogs de ce type. Cela fournit un sentiment de confusion pour n'importe quel internaute qui tombe sur ces espaces médias sociaux ne respectant aucune règle :
- pas de conversation
- pas d'apport d'expertise
- énormément de flux RSS d'actualité en guise de contenu de blogs
- une mise en avant du rôle que le conseiller va apporter si vous travaillez avec lui
- une répétition des contenus
- de la quantité, du volume et encore des articles... sans commentaires

Si quelques CGPI lisent ce post, je pense que vous avez une opportunité importante de vous différencier sur les médias sociaux. Ne proposez pas aux internautes ce que tout le monde fait déjà, et en plus très mal : un blog parlant de l'assurance vie ou du PERP. Différenciez vous, soyez inventifs :)




dimanche 9 janvier 2011

Coup de gueule sur le SEO

4 commentaires


Le référencement naturel est important pour une entreprise, très important. Cela s'avère stratégique pour la visibilité d'une entreprise, de surcroit si la majorité de son CA se réalise sur le web. Il n'y a pas de doute.

Mais, le référencement naturel doit se faire dans les règles de l'art !!
Messieurs les spécialistes en SEO, priorisez la qualité du SEO et non pas la rapidité du référencement.
Le maitre mot du référencement naturel est le contenu de qualité, qui doit coller avec les attentes et préoccupations des clients et internautes.

Les montages de blogs, qui parfois réunissent plusieurs milliers de blogs, réalisés dans le seul et unique but de voir son référencement arriver en 1ere page en 2 ou 3 semaines tue la qualité du web.
On tombe de plus en plus sur des blogs ayant 400 posts par mois !! d'autres n'ayant qu'une page ! d'autres ayant des commentaires automatiques avec des signatures en URL...

Cela devient vraiment n'importe quoi et tout ce contenu inutile, illisible, non ciblé, répétitif n'apporte rien au web.

Messieurs les spécialistes en SEO, soyez inventifs certes, mais pensez qualité !!

...c'était mon 1er coup de gueule de 2011...