vendredi 28 janvier 2011

Les curateurs : le sujet de l’année 2011 – info ou intox ?

2 commentaires
Les plateformes de curation sont de plus en plus discutées sur le web. De nombreux articles ont été écrits par les « influenceurs » du web 2.0. Il est souvent mis en avant l’innovation de ces plateformes qui s’avèrent très utiles pour faire le tri dans la masse d’information du web et proposer ainsi des contenus pertinents.

L’idée peut paraitre bonne, mais il y a quelque chose qui cloche à mon goût : cela génère davantage de contenu sur le web, qui plus est, existe déjà. La notion de curation est tout simplement une sélection de contenu qui s’avère pertinent pour le curateur, qui ensuite sera mise à disposition de - non pas des curatés (!) - mais de personnes désireuses de suivre ces contenus.

Dans les faits, que se passe t il ? Le curateur fait sa sélection pertinente et le communique. Donc il y a bien duplication de contenu, mieux organisé et ciblé certes, mais la duplication est bien là.

Prenons l’exemple de paper.li. Belle innovation je l’admets. J’ai moi-même créé 2 papers : mon daily et un thème bien spécifique. Sans rien faire de particulier, je twitte 2 fois par jour mes papers, qui sont censés être un condensé pertinent de mes followings ou du sujet que j’ai retenu.

Résultats ? qui les lit ? peu de monde j’en suis sûr. Certains sont surpris de voir apparaitre leur nom et me demandent pourquoi je les cite.

Est-ce que je les lis ? non…

Est-ce que je lis les papers.li de personnes que je suis sur twitter ? non plus… cela a dû m’arriver 2 fois.

Donc, dans ce cas précis, et je pense foncièrement ne pas être le seul dans cette situation, je crée du contenu pertinent à valeur non ajoutée, et je rajoute une couche à la masse d’information et aux nombreux tweets que reçoivent mes followers.

Imaginons maintenant que l’on soit tous curateurs du sujet qui nous importe… la masse d’information va significativement augmenter.

Quel curateur sur un même sujet sera le plus pertinent ?.... C’est un peu une histoire sans fin.

Et vous, qu’en pensez vous ?

dimanche 23 janvier 2011

La gestion de patrimoine et les médias sociaux

0 commentaires

Dans la continuité du post que j'ai écrit il y a quelques jours concernant mon coup de gueule sur l'impact du SEO dans les médias sociaux, j'aimerais illustrer cette discussion avec un cas concret : celui de la gestion de patrimoine.

Certes, certains sujets sont très très encombrés sur le web. Si je devais en citer 3, ce serait l'argent, les jeux en ligne style poker, et tout ce qui tourne autour du sexe.

Je travaille actuellement pour un client spécialisé dans la gestion de patrimoine. Avant de définir sa stratégie sur les médias sociaux, nous faisons d'abord le point sur son écosystème : où sont les clients et prospects, que disent ils ? quelles sont leurs préoccupations et discussions majeures etc...
A l'issue de cette analyse, j'ai identifié environ 150 sources de bloggers pertinents qui proposent :
- des conseils sur des investissements
- des partages d'expérience et d'expertise
- des articles sur l'actualité fiscale, patrimoniale et financière

Evidemment, de nombreux forums existent également permettant à l'investisseur non initié de poser des questions et avoir des avis sur les choix qu'il propose. Et certains sont très lus avec une activité très forte.

Jusque là, tout va bien. Mais il y a un fouillis de blogs, faux blogs, blogs automatisés consternant ! Il existe même des faux forums, avec de nombreuses questions posées par l'administrateur et répondues par .... l'administrateur. J'ai recensé plus de 250 blogs de ce type. Cela fournit un sentiment de confusion pour n'importe quel internaute qui tombe sur ces espaces médias sociaux ne respectant aucune règle :
- pas de conversation
- pas d'apport d'expertise
- énormément de flux RSS d'actualité en guise de contenu de blogs
- une mise en avant du rôle que le conseiller va apporter si vous travaillez avec lui
- une répétition des contenus
- de la quantité, du volume et encore des articles... sans commentaires

Si quelques CGPI lisent ce post, je pense que vous avez une opportunité importante de vous différencier sur les médias sociaux. Ne proposez pas aux internautes ce que tout le monde fait déjà, et en plus très mal : un blog parlant de l'assurance vie ou du PERP. Différenciez vous, soyez inventifs :)




dimanche 9 janvier 2011

Coup de gueule sur le SEO

4 commentaires


Le référencement naturel est important pour une entreprise, très important. Cela s'avère stratégique pour la visibilité d'une entreprise, de surcroit si la majorité de son CA se réalise sur le web. Il n'y a pas de doute.

Mais, le référencement naturel doit se faire dans les règles de l'art !!
Messieurs les spécialistes en SEO, priorisez la qualité du SEO et non pas la rapidité du référencement.
Le maitre mot du référencement naturel est le contenu de qualité, qui doit coller avec les attentes et préoccupations des clients et internautes.

Les montages de blogs, qui parfois réunissent plusieurs milliers de blogs, réalisés dans le seul et unique but de voir son référencement arriver en 1ere page en 2 ou 3 semaines tue la qualité du web.
On tombe de plus en plus sur des blogs ayant 400 posts par mois !! d'autres n'ayant qu'une page ! d'autres ayant des commentaires automatiques avec des signatures en URL...

Cela devient vraiment n'importe quoi et tout ce contenu inutile, illisible, non ciblé, répétitif n'apporte rien au web.

Messieurs les spécialistes en SEO, soyez inventifs certes, mais pensez qualité !!

...c'était mon 1er coup de gueule de 2011...