mardi 31 juillet 2012

Les médias sociaux et le secteur public en France

Comment sont utilisés les médias sociaux dans le secteur public en France ?


Dans le cadre de l'initiative européenne DA12, dont le blog est disponible ici, Social Media Kapital a réalisé une analyse sur la présence du secteur public français sur les médias sociaux. Pour cela, l'analyse s'est concentrée sur 4 groupes d'acteurs publics :
  • les ministères
  • les ministres en tant que personne
  • les 10 régions les plus importantes
  • les 10 villes les plus importantes

Analyse de la présence sur les médias sociaux 



Points clés observés sur la présence du secteur public sur les médias sociaux

  1. Twitter est la plateforme la plus utilisée sur les 4 groupes
  2. L'utilisation des plateformes videos est assez répandue pour les ministères et ministres, et en particulier Daily Motion. Ces plateformes permettent en effet de partager les interviews et moments importants des personnalités politiques, mais également de faire la "promotion" sous forme de vidéos des différents ministères et des actions mises en places
  3. Les blogs sont très utilisés au niveau individuel, et en particulier pour les ministres en tant que personne, mais ils restent peu utilisés au niveau des ministères, régions ou villes.
  4. Il existe parfois de fortes disparités au sein des groupes analysés : par exemple Lille possède près de 75 000 fans sur sa page Facebok comparé à seulement 6500 pour Toulouse. Ces différences mettent en avant le niveau d'avancement de certaines villes dans une stratégie de présence et d'engagement.
  5. Absence de réelle stratégie participative de la part des villes : sur les 10 villes analysées,  seules Montpellier et Bordeaux ont développé de réelles plateformes participatives donnant la parole aux citoyens pour réfléchir à des projets citoyens.
  6. On peut voir également une approche différente entre d'une part les ministères et ministres, et d'autre part les collectivités : les premiers sont davantage orientés sur la communication push, les seconds sur un engagement et échange citoyen.


Il apparaît donc que de réelles opportunités existent pour développer des stratégies participatives avec les citoyens. Une nouvelle ère s'ouvre dans la relation collectivités - citoyens et les collectivités devraient davantage exploiter ces nouveaux medias.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire